COMBAT CONTRE L\' HYPERPHAGIE COMPULSIVE

Rêve je t'aime

Bonjour à tous !

Tout le monde doit être en vacances !! Waou, çà fait des années que j'aimerais me reposer sans penser à rien, me vider la tête surtout ne plus rester enfermer dans les placard avec ma meilleure ennemie : la bouffe....

C'est quand même incroyable ! Incroyable de ne pas pouvoir manger normalement sans se lamenter et surtout prendre du plaisir à manger !!!

Ma rechute ne m'a pas encore permise de remonter la pente. J'ai repris pas mal de kilos mais je me sens bien grâce aux anti-dépresseurs. Le stress me paraît plus surmontable, j'ai moins de peurs et surtout je suis plus zen.

Oui, je me sens mieux dans ma tête mais je n'aime pas mon physique car je suis essoufflée depuis que j'ai grossi et çà m'énerve.

Mon médecin me dit que c'est progressif, que je vais y arriver. Je rêve de manger sainement sans avoir à réfléchir au plat que je dois manger équilibré.

En fait, mon mental est arrivé à saturation totale du fait de tout vouloir contrôler et j'étais trop fatiguée de me mettre la pression toute seule pour pouvoir y arriver.

Alors, j'ai décidé, pendant quelques mois de ne plus me contrôler, manger tout ce dont j'ai envie (tous les aliments les plus gras et les plus sucrés !).

Le plus comique c'est quand ayant grossi (au moins presque 20kg), j'ai quelques personnes qui me disent que j'ai maigri !! Rien de tel pour une partie de rigolade interne !

En plus j'ai arrêté l'activité physique (marche, natation, aquagym, vélo...) depuis le mois de mai car j'en avais plus envie et j'avais envie de rien du tout : si, que le contrôle m'oublie et qu'à mon tour, je l'oublie aussi.

Bon, je vais regarder les championnats du monde de natation à Rome. Oui, c'est un fantasme, j'adore le corps des athlètes de natation : les épaules très larges, taille fine, bassin fin et cuisses musclées. Pas un soupçon de graisse. Mais à quel prix, çà c'est une autre histoire .........

Le corps, c'est avec une vision typiquement imaginaire que je me vois : plus mince que maintenant : je fais bien taille 56 mais dans ma tête je m'imagine taille 44 ! Le choc reste les photos et je ne me fais jamais prendre en photo car je pense que ce n'est pas moi. Mon rêve est détruit si je vois des photos avec ma taille actuelle.

Pourtant je ne devrais plus vivre dans ce rêve car c'est lui qui alimente mes pulsions et mes crises. Etant donné que je pense être moins grosse que je le suis, je me dis que "tant pis, si je prends 1kg, je ne suis quand même pas si énorme que l'on croit" !

Mais heureusement qu'il y a ce rêve sans lequel je ne serais plus sur cette terre actuellement. Oui, il peut autant détruire que sauver des personnes.

C'est comme idéaliser le prince charmant qui n'existera jamais. Le moi idéal et parfait qui n'existera jamais et il faut s'y faire et pour cela, apprendre à redescendre sur Terre.

Mais je suis si bien dans mon nuage, ma forteresse.... Quand vais-je redescendre sur Terre et me remettre à manger sainement ?

 



26/07/2009
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres