COMBAT CONTRE L\' HYPERPHAGIE COMPULSIVE

Lettre à mon estomac

Mes ami(e)s, que c'est dur dur la vie, la bouffe !

J'avais prévue ce week end de tout arrêter mes conneries de bouffe mais je n'y arrive toujours pas.

A vrai dire, je suis assez stressée par le reprise d'un nouveau boulot et comme d'habitude, je me fous la pression car je veux être dans les meilleurs ou LA meilleure !

Bref, aujourd'hui, je me suis encore empiffrée de chips et de Nutella avec une énorme envie de vomir et des spasmes gastriques horribles.

Oui, tous ces écarts me créent de gros reflux gastriques et c'est l'horreur car je ne veux pas vomir (j'ai peur de vomir, c'est ma punition et un acte sale). Pourtant, quelquefois, je me dis que je ferais mieux de vomir tellement j'ai le ventre plein : au moins je n'aurais pas de conséquences sur les hanches !

Mais non, je reste avec toutes ces cochoneries et ces mélanges dans le bide et au bout d'un certain moment, mon estomac n'en peut plus et :

- c'est la série des reflux gastriques et des maux de ventre à répétition.

Je sais que c'est mon estomac qui me tire la sonnette d'alarme, j'aimerais lui parler, lui dire que je vais y arriver, que je vais me remettre à manger sainement mais je n'y arrive pas.

Il pourrait devenir mon meilleur ami mais il devient mon ennemi quand je suis en crise d'hyperphagie car celle-ci répétée me destroye l'estomac.

J'ai décidé de lui écrire une petite lettre :

"Mon Cher Estomac,

J'espère que tu ne m'en veux pas de te faire subir toutes ces épreuves avec mes crises à répétition depuis fin décembre 2008 et plus particulièrement depuis mai 2009. J'aimerais tant te dire que je pense très fort à toi quand je vois que tu as mal et que je voudrais que tout s'arrête...

Mais j'ai comme un démon dans la tête qui me dirige comme une somnambule vers les aliments qui te feront du mal : chips, chocolat... tout mélangé. D'ailleurs, jusqu'à tant que tu n'aies pas mal, je n'arrête pas de manger.

Je sais qu'une nourriture équilibrée te soulage et soulage aussi mes intestins (tu lui diras bonjour de ma part !)

Je sais également qu'une volonté de fer ne suffit pas et que même "un anneau gastrique", dans mon cas, ne sert à rien.

Alors, que vais-je te dire à part te remercier de ne pas me prendre à défaut et garder les aliments pour que je ne vomisse pas. Mon foie (syndrome du foie gras) en pâtit lui aussi et je m'en excuse.

De temps, oui, mais quand ? Je pensais retourner à l'aquagym demain mais du coup j'ai pas envie. A vrai dire avec presque 20kg de repris, j'ai un peu la honte de m'exposer en maillot et de montrer que j'ai grossi après tout ces efforts.

J'ai remarqué qu'une diète d'1 jour ou 2 jours te soulageait ! Oui, quand j'ai le courage de la faire, je pense à toi ! D'ailleurs, je me remets toujours à remanger équilibrer APRES une diète comme "pour le laver de toutes les cochonneries".

Voilà, ne m'en veut pas mon estomac, je t'aime et c'est pour toi que je veux m'en sortir aussi pour mes autres amis (le foie et les instestins et le coeur). Je vous aime tous mais LAISSER MOI ENCORE UN PEU DE TEMPS".

 


 



01/08/2009
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres