COMBAT CONTRE L\' HYPERPHAGIE COMPULSIVE


Marre !
hyperphagiecompulsive


Depuis la fin de l'année je l'ai un peu dure car je vois bien que je suis en train de rechuter petit à petit. On ne peut pas dire que je suis repartie dans les crises mais ce sont plutôt des débuts de crises. Mais elles commencent à s'enchaîner et se rapprocher.
Et puis je suis épuisée car tout çà commence à me fatiguer. Se poser toujours des questions et tout noter, çà commence à me fatiguer au point que le psy m'a demandé de ralentir la cadence.
J'ai dit que j'en avais marre de la psy car au lieu d'aller mieux physiquement, je me retrouve avec tout un tas de douleurs intenses partout. C'est la perte de poids qui n'aide pas alors c'est pareil, au lieu d'aller mieux, j'ai même encore plus mal au dos qu'avant. Par contre bien sûr que je suis plus à l'aise pour marcher (chose que je ne pouvais plus du tout faire depuis plusieurs années) mais je ne peux pas courir à cause des genou. Après avoir passé tout un tas d'examens médicaux, l'obésité morbide n'épargne pas foie, estomac, rate, colon... où tout est enflammé. Mon médecin me dit que je ne récupèrerai jamais un foie normal à cause de la stéatose même si je continue de maigrir. Ensuite il y a d'autres douleurs qui apparaissent dans le bras et un peu partout et là on vous sort que c'est psy. Je me suis énervée car il ne faut pas déconner, c'est pas parce qu'on a un TCA que tout ce l'on a de la tête aux pieds est psy ! Alors pourquoi tout çà n'apparaît que maintenant ?
Je veux bien croire que ce sont les deux facteurs : médical et pour certaines choses psy à cause du stress. Etant plus stressée qu'avant du fait que je fais moins de crises, le stress est ravageur et n'épargne rien ni personne. S'en sortir est compliqué, j'essaye mais je n'y arrive pas à avoir le réflexe relaxation (imagée ou pas) ou exercices de respiration. Mise en situation, je n'y arrive pas encore mais j'y pense beaucoup.
C'est surtout le stress du travail qui me tue. J'ai bien compris que ce travail ne me convenait plus car il y avait trop de stress et mes compulsions alimentaires arrivent dès que je sors du travail (je vais souvent à la boulangerie après).
Faire une thérapie remet beaucoup de choses en question et çà arrive à terme à faire des choix. On doit tendre vers la voie qui nous conviendrait la mieux c'est à dire s'écouter pour savoir ce que l'on souhaite faire réellement. Je souhaite avoir moins de trajet tous les jours car çà m'épuise et choisir une voie vers laquelle je serais plus sereine. Là je ne peux pas chercher ailleurs car j'ai encore besoin des soins toutes les semaines en TCA. Alors tous les jours je vais à reculons travailler car j'ai bien compris que ce n'étais plus possible d'avoir à supporter une pression pareille voire pire que çà. C'est le service qui ne me plaît plus car beaucoup de réclamations, en prendre plein la tronche, c'est bon j'ai assez donné. Comme c'est quasi impossible de changer de service, alors je suis démotivée. Il n'y a pas que la maladie à gérer mais aussi le travail qui tue petit à petit.
Du coup le médecin me dit que c'est plutôt la perte de poids qui me crée toutes ces douleurs à gogo et partout (à cause des mauvaises postures entre autres) et j'ai du kiné à faire. Sauf que le kiné ne peut pas me prendre et il y a 1 mois et demi d'attente car pas de place.
Entre temps c'est médicaments anti-douleur à gogo et puis maitenant on veut que je reprenne l'anti-dépresseur. Je dis non ! Car çà n'aide en rien avec toute cette expérience d'années d'anti-depresseur de toutes les marques, je connais, çà ne fait que différer et je dirais que çà accentue mes crises d'angoisse. Et puis les effets indésirables sont horribles.
Mon médecin m'a prescrit de l'homéopathie dont les 3/4 ne sont pas remboursés. Je viens de commencer ce traitement on verra si c'est efficace. Attention le fait que je refuse tout anti-dépresseur ne concerne que moi (quand j'étais suicidaire, pas question d'arrêter les médicaments) et j'en ai parlé à mon médecin traitant. C'est le psy qui veut me le refiler mais mon médecin traitant estime que je peux m'en passer. Si j'étais dans un étant complètement catastrophique et que je n'avais pas le choix, je le prendrais. Etant en baisse de formes avec des crises de larmes régulières et des compulsions alimentaires qui se raprochent, mon médecin traitant sachant que je veux pas d'anti-dépresseur estime qu'il ne faut pas que je le prenne. Et il connaît très bien mon point de vue sur la question.
Donc je ne dis pas qu'il faut que plus personne n'en prenne, je dis que selon son cas soit on peut s'en passer soit pas du tout !


En attendant le kiné, pourquoi ne prendrais-tu pas rendez-vous pour un massage dans un institut de beauté ? Histoire de te câliner et ré-habiter ton corps ? Si souvent malmené, qui a pris puis perdu du poids, qui est tout endolori... juste prendre soin de lui et te détendre.... hein ???
Si, vraiment, l'idée te rebute.... pourquoi pas un soin du visage alors ? Toujours dans le même esprit de prendre du temps pour toi et de prende soin de ton corps ????
hyperphagiecompulsive

Piluca

Ca y est j'ai commencé le kiné depuis peu et il me fait faire beaucoup d'abdos et rééduction des lombaires. Moi qui pensait me faire masser, je fais de la gymnastique. Ayant l'habitude de la pratique dans l'eau car mon poids ne me permet pas de faire çà à sec, c'est plus que compliqué car 20mn les jambes en l'air avec un peu plus de 110kg, il faut tenir !

Pour les massages en institut, j'avoue avoir un peu mal à présenter voire à faire toucher mon corps diforme et non présentable camouflé dans le maillot de bain quand je vais à piscine ce qui n'est pas le cas dans un institut. En plus je suis super complexée par mes bourlets du dos.
Pour le visage, j'ai repris les soins du visage que je fais moi même car j'ai tous les produits et de marque chez moi. Je ne les utilisais plus car je n'en voyais plus l'intérêt et il fallait se regarder dans le miroir chose que je déteste.
Maintenant j'essaye de me masser en faisant gommage et masque. Et je me suis épilée les sourcils chose que j'avais laissée tomber ! Manque plus que la coloration des cheveux et le maquillage (j'en ai toute une panoplie et de grandes marques) mais je ne suis pas encore prête à m'occuper à 100% de tout çà. Pourtant j'achète toujours encore et encore tous les nouveaux produits très chers de ma marque préférée CLA...S. Mais je peux aussi prendre des crèmes à plus de 150€ sans les utiliser voir du maquillage haut de gamme que j'entasse et que je n'utilise jamais. Je pensais avoir tout ce qu'il faut jusqu'à la retraite !! LOL LOL LOL
hyperphagiecompulsive

JE TROUVE SCANDALEUX L'EMISSION DE M6 : ZITA DANS LA PEAU D'UNE FEMME OBESE où tous les obèses ne sont réduits qu'à la mal-bouffe alors que NON NON NON ! Ce peut être dû à plusieurs facteurs dont l'hérédité, TCA etc... Mais tous les obèses ne sont pas hyperphages à 5000-6000 calories par jour !! Certains sont obèses mais ne mangent quasiment rien car c'est médical et non du fait de la mal-bouffe. J'espère que cette Zita aura bien du mal à perdre ces 15cm de gras sur les hanches soit taille 38 à taille 40-42. QUI A DIT QUE TAILLE 40-42 ETAIT DEVENIR OBESE TROP DE CLICHES ET DES TEMOIGNAGES CHOISIS ET FICELLES POUR FAIRE DE L'AUDIMAT !! ZERO POINTE A CETTE JOURNALISTE QUI N A RIEN COMPRIS DU TOUT ! ATTENTION A CE GENRE DE REPORTAGES D'UNE DEBILITE INFIME.
hyperphagiecompulsive



J'ai encore un coup de gueule à écrire : à vrai dire cette rubrique est faite pour çà !

Toutes ces émissions américaines montrant des pertes de poids extrêmes m'exaspèrent tellement ! Elles montrent des personnes d'une extrême obésité pouvant aller jusqu'au 180kg et un coach sportif faisant office de Messie sauf que :

- à partir d'un certain poids je dirais 120-130kg il est impossible de courir alors qu'on voit les "candidats" de 180kg en train de courir. A-t'on pensé aux traumatismes sur les genoux à ce poids ? Ce sont des douleurs horribles de hanches, de genoux etc : le poids du corps est trop lourd pour courir qui plus est pendant plusieurs heures par jour !! Puis on leur demande de se coucher puis se relever par terre au moins 40 fois. Mal de dos obligatoire et conséquences sur articulations horribles.

Je ne comprends absolument pas ce genre de technique. D'accord la personne perd beaucoup mais elle doit faire au moins 3-4h de sport par jour. On voit donc les "candidats faire le sport puis manger régime. Ils sont cloîtrés dans un campus. Le retour à la maison peut être chaotique car les personnes sont trop tentées par les aliments dits interdits "frites" par exemple. Et faire 3-4h de sport par jour chez eux avec mari et enfants à se coltiner, difficile de tenir la cadence tout en sachant que quand on commence le sport et intense, si l'alimentaire ne suit pas, on reprend vite ce que l'on a perdu. Je sais puisque que je l'ai vécu !

Alors quand le coach sportif se pointe, il remet les pendules à l'heure en terme d'objectif. A la fin, on voit les "candidats" en individuel, dans une grande salle où famille, amis sont invités afin d'assister à la pesée et faire le bilan de cette perte de poids extrême.

Alors on voit que untel a perdu 50 - 60 voir 80kg sur plusieurs mois.

Et l'émission s'arrête. Sauf que perte de poids extrême = prise de poids extrême car personne ne tient la cadence sport extrême et regime à vie tout en sachant qu'au début c'était en campus coupé de tout et tout le monde et avec un coach sportif.

L'émission donne vite fait des nouvelles après l'émission mais de quelques mois seulement. Et après ? Les 3/4 voire la totalité vont reprendre une partie voir tout voire beaucoup plus et çà on ne le dit jamais mais c'est bel et bien réel.

Alors tout çà commence à me taper sur le système car ces gens ont besoin d'une aide autre que sportive et régime surtout quand on arrive à 180kg : c'est de l'hyperphagie en continu. Ce n'est plus du manger mais du remplissage et une sensation de faim en permanence alors que ce n'est pas de la faim.

Faire faire du sport extrême à un personne de ce poids, c'est dangereux, inconfortable et inconscient !! Seuls la reprise dans l'eau ou alors sur un appareil qui permet de ne pas solliciter les articulations ou appareil où l'on est assis peut encore passer. Mais je peux dire que même le vélo fait extrêment mal au dos. Ca allège les genoux mais le dos c'est horrible ! Car tous le haut du corps est tellement lourd c'est çà qui épuise plus que de faire du sport. C'est le fait de se porter.
Et l'essoufflement et la transpiration sont vraiment désagréable.

Je veux bien penser qu'aux States ils ont des machines adaptées aux personnes plus ou moins fortes. Ici en France, il y a certaines machines qu'on ne peut pas utiliser si on fait plus de 100kg voire même moins pour certaines.

D'après mon expérience je ne vois que la piscine comme sport le plus adapté car on est allegé du poids, on se sent bien dans l'eau (quand on a un poids extrême bien sûr ! pas quand on a 5kg que le poids normal). Avant il faut se préparer à se mettre des oeillères face aux cons par rapport au regard dégueulasse des gens stupides avec leurs remarques et insultes de merde. Mais bon, on a l'habitude de tout çà même habiller dans la rue, il faut surpasser tout çà. C'est dégueulasse mais il faut encore prendre sur nous ! Moi j'ai commencé à plus de 155kg à venir à la piscine et je me suis promis que rien ni personne ne m'arrêtera d'y aller malgré plusieurs points sur les I avec certaines personnes et gamins. Meme encore maintenant avec ma perte de poids j'entends encore des sarcasmes, et j'en ai rien à foutre mais j'avoue que c'est fatiguant à la longue !! Et puis les gens qui me connaissent depuis le début et qui ne m'ont jamais dit quoique ce soit par rapport à mon poids, maintenant viennent me féliciter pour ma perte de poids. En fait j'ai plus de personnes qui viennent me féliciter que de personnes qui se moquent. Les gens viennent plutôt me dire : "mais qu'est ce que t'as maigri mais c'est incroyable !". Alors je commence à avoir quelques personnes qui commencent à venir me voir pour me demander mes recettes miracles mais je ne réponds pas ou je rembarre. En fait ces personnes ne comprennent pas qu'en surpoids, le poids est plus facile à perdre que leur 5kg qu'elles veulent perdre alors que leur corps subsitent car finalement elles ont un poids naturel qui ne leur convient pas. Elles en font des heures de piscines mais ne perdent pas de poids ou alors elles le reprennent tout de suite. Alors moi avec mes 50kg de perdus, je suis accueillie bras ouverts mais ce ne sont pas mes copines. Même avec mon poids perdu, je ne peux pas courir longtemps à cause de l'essoufflement et surtout des genoux et du dos. Je fais surtout du vélo (mais pas trop car mal de dos et de fesses !) et un peu de musculation des bras et surtout la marche. Et je suis fière car il y a certaines personnes qui font de la compétition, dont je n'ai pas senti les moqueries depuis mon arrivée avec mon poids énorme, qui m'aident de temps en temps pour des conseils pour travailler les bras sur les machines. Elles savent donc que j'ai perdu beaucoup de poids, se connaissent en mouvement car généralement elles préparent un diplôme d'entraîneur sportif. Mais les bras, c'est dur, çà fait mal et même avec la musculation, çà va être très difficile de rattraper le ralachement des bras. Mais bon, on m'a appris à faire des séries sur plusieurs appareils ce qui n'empêchera pas la chirurgie réparatrice plus tard.

La marche également sauf qu'à plus de 150 kg déjà à 120-130kg c'est difficile de marcher car trop mal de dos et genoux et essoufflement, transpiration. Vers 115kg je me suis mise à marcher alors que çà faisait plus de 2 ans que je ne pouvais plus le faire. Entre 115-120kg je peux marcher mais de moyennes distances. Entre 120-130kg je peux marcher de petites distances mais besoin de s'asseoir souvent car trop mal de genoux, de dos. Faire 30mn de marche est trop difficile sans prendre de cachet anti-douleur.
Au delà de 130-140-150kg marcher devient compliqué et limité au trajet du travail ou des courses avec un essoufflement important et une marche lente. Monter les escaliers est comme escalader l'Himalaya, dès la vue de l'escalier, on se dit qu'on n'y arrivera jamais. Après il faut 15mn pour reprendre son souffle.

Alors çà ne me fait pas rire du tout leur histoires de sport et régime extrêmes car si çà fonctionne à très court terme, à long terme c'est mort. En connaissance de cause car j'ai aussi fait ceci, çà ne sert à rien, soit la reprise de poids est instantanée soit elle est progressive mais sur 1 an voire 2 ans, les personnes auront tout repris.

Donc on veut montrer le show spectaculaire de perdre 80kg en 6 mois mais à quel prix pour "les candidats" ? On ne voit aucun suivi médical ni psy, seul un coach sportif qui fait aussi office de diététicien !!

Donc là, pas possible, coup de gueule !!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres