COMBAT CONTRE L\' HYPERPHAGIE COMPULSIVE


En pleine crise !

0 appréciations
Hors-ligne
[i][/i]Bonsoir, je viens de découvrir ce site, depuis 15h je ne m'arrête pas de manger, cela m'arrive régulièrement, après plusieurs régim (avec succées) et grosse reprise de poids, à 30 ans, je n y arrive plus......;

Bonjour,
Excuses moi de n'avoir pas répondu plus tôt, j'ai dû partir quelques temps suite à un imprévu et pas d'internet sous la main.
Quand tu es au régime et que tu t'y tiens, forcément que tu réussis à maigrir ou à te maintenir. Le fait de contrôler son alimentation peut tourner en obsession et donc hyper-contrôle. Sauf que ceux-ci favorisent les compulsions alimentaires donc les crises. Ensuite, c'est le tourbillon, il faut se repriver pour épurer toutes ces crises. La phobie du gras... et l'obsession du régime en permanence, calcul des calories... Lis mes 2 articles sur la restriction cognitive, j'explique tout. Il faut apprendre à manger de tout à sa faim. Plus question de régime qui est un danger. Chacun peut y arriver car en faisant l'expérience on se rend vite compte que ce n'est pas un morceau de fromage ou de chocolat qui va te faire grossir mais les crises car c'est la porte à des centaines de calories qu'on ne peut pas épurer en une journée. En plus les crises se font par cycle. Quand après un régime tu es en période de crises, elles s'enchaînent et c'est dur de remonter la pente. Je peux te l'assurer à 100% que ce sont les régimes qui créent les crises. Il faut apprendre à manger de tout. Je comprends bien ta situation car je vis la même chose. En ayant conscience que d'être en permanence au régime çà nous tue, il faut revoir complétement notre façon de vivre avec la nourriture, elle doit être un plaisir et non un supplice. Tout çà s'apprend petit à petit. Plusieurs filles du blog ont subi la maladie comme nous et certaines vont beaucoup mieux. Moi même je vais mieux en ayant conscience de tout çà. C'est vrai que d'entendre dire que le gras ne te fera pas grossir, c'est dur mais c'est vrai. Si c'est mangé à sa faim et à sa satiété. Tu mangeras moins en quantité car le corps sait faire automatiquement la relation entre faim et satiété (comme si il savait prendre en compte automatiquement les calories). Mais, nous, on ne fait attention à ces paramètres puisque c'est la compulsion/maladie qui gère et non la faim/satiété. On doit donc apprendre à se familiariser ou refamiliariser avec tout çà ce qui ne se fait pas du jour au lendemain. Moi à la fin je ne faisais plus de repas, les crises remplaçaient mes repas, imagine le nombre de calories 6 à 10 fois par jour. Impossible de continuer à vivre comme çà. Puis quand j'ai recommencé à me prendre en main, j'avais encore plus de crises car çà génère du stress et puis elles s'espacent (1 en moins puis 2...) jusqu'à ce qu'elles cessent. Par contre, j'ai toujours le stress de faire une crise mais je refuse de céder. Je me vois trembler, comme une droguée car je veux faire une crise mais j'arrive maintenant à me raisonner en me disant que çà ne va pas régler mon problème ou me réconforter car ce n'est que du temporaire et qu'après j'aurais beaucoup de mal à évacuer tout çà (par restriction alimentaire ou hyperactivité physique). Donc du coup, je me rabâche sans arrêt que les crises n'en valent pas la peine. Bien que je fais plutôt des grignotages que des crises ou que je n'arrive pas encore à suivre ma satiété.
Je ne sais pas si çà peut t'aider. J'espère au moins que çà te guidera vers la bonne voie. De toute manière, ce sont les régimes qui ont fait qu'on a tous ces rituels alimentaires et cette phobie de la bouffe par l'obsession de maigrir. Mais c'est aussi les médias et les diététiciens et/ou médecins rabâchant que pour maigrir il faut manger tout à la vapeur sans graisse etc... Des conneries tout çà. Tout ce marketing à ne manger que du poulet ou du surimi à vie ? Bien sûr tu maigris mais tu crois tu vas tenir à manger que çà à vie ? Non je ne crois pas ! En plus on les enrechit et çà nous rend malade. Manger du poulet à vie tu penses bien qu'au bout de quelques semaines ton corps te tire la sonnette d'alarme car tu n'en peut plus. Et c'est l'apparition des crises...
Ce matin j'ai mangé un croissant et un pain au chocolat avec un thé, j'en avais envie et alors çà m'a pas empêché de perdre plus de 35kg sans régime. Je suis en train de me débarasser de tout ce surplus de graisse en mangeant de tout à ma faim (voire un peu plus car j'ai du mal avec la satiété), tout ce surplus de poids cumulé à cause des crises. Demain je vais faire une tarte caramel à la noix de pécan car j'en ai envie mais je vais manger une seule part avec mon repas. J'ai encore du mal avec les repas du soir mais bon, il faut apprendre à ne plus dramatiser parce qu'on a mis une tartine beurrée dans sa bouche et ne penser qu'à çà toute la journée. Je me sens mieux depuis que je ne fais plus de régime. Je ne sais pas si j'ai pu t'aider.
Tiens nous au courant.

0 appréciations
Hors-ligne
C est tellement important de partager je ne suis ici que depuis quelques jours et j ai fait une crise il y a deux jours et e venir sur le forum ma permis de modérée la crie et je réalisé que c est souvent quand je me sens seule que sa arrive ca et quand je me regarder dans le mioire! Et vous????

Stefy
StefyGraf
hyperphagiecompulsive



Bonsoir,
Effectivement le fait d'en parler aux autres, de se confier et surtout d'être occupé ne laisse pas le temps d'avoir des crises ou alors elles se diffèrent.

Mais le plus important quand même est parler de tout çà voire de sortir le morceau qui coince qui fait qu'on a des crises. Ensuite, on peut faire des crises par ennui ou par le fait de s'être vu ou pesé. Je confirme tout çà. Le forum n'est pas la solution à tout mais au moins si çà peut permettre de réfléchir au pourquoi on est comme çà. Et bien je suis très très ravie mais ces efforts ne sont pas dû qu'au blog. Ils sont surtout dû à vous. Car vous avez beau lire des choses sur internet, on n'est pas à votre place. C'est donc grâve à vous seule que vous avez cette avancée. Il faut continuer !!
Merci pour les compliments, je suis très flatée. Attention la luttre pour s'en sortir est dure et longue, il faut surtout pas baisser les bras dès qu'on se relâche, c'est normal, demain ira mieux !!
Il faut continuer !!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres