COMBAT CONTRE L\' HYPERPHAGIE COMPULSIVE


Comment je suis sortie de mes crises d\'hyperphagie

0 appréciations
Hors-ligne
Kikou!

Le psychique joue sur l'alimentation, mais il n'y a pas que cela. En me penchant sur les mécanismes de la nutrition, notamment sur le fonctionnement la glycémie, et j'ai trouvé une mine d'informations intéressantes... qui m'ont changé la vie !

Voici d’ailleurs 3 liens internet qui vous expliquent bien cela :
http://osteotherapeutics.com/docs/guillaume-caunegre-le-stress-et-la-consommation-de-sucre-elle-mars-2010.pdf
http://www.sanssucre.org
http://www.mangermaigrir.fr/

Les crises d'hyperphagie, je les connais depuis mon adolescence.
C'est arrivé à 95 kilos (je fais 1m57 et mon poids a oscillé entre 57 et toujours plus, jusqu’à faire 95 kilos) que j'ai décidé de me lancer à fond dans la recherche de la façon de me débarasser de mes crises d'hyperphagie.

Je fais actuellement 73 kilos, un poids auquel je n'avais pas réussi à me maintenir depuis plus de 10 ans, et mon poids continue à descendre doucement.

Réguler au mieux sa glycémie, arrêter de consommer des sucres raffinés et limiter les gras insaturés ne peut sans doute pas tout règler, mais moi, ça a suffit à règler mon problème de crises d'hyperphagie et tout ce qui allait avec alors que j'étais désespérée... alors peut-être que cette méthode pourra aider quelqu’un d’autre !

Par contre, à chaque fois que j'ai remangé des sucres raffinés, mes crises d'hyperphagie sont revenues (mon eczéma, mes maux de têtes, mon irritabilité, ma fatigue chronique, la prise de poids, etc. aussi), et à chaque fois que j'ai arrêté d'en manger, elles se sont arrêtées (et le reste aussi).

Kouki !
Leronis
hyperphagiecompulsive

:champ:

Bonjour Leronis, merci de nous faire part de ton expérience.

C'est vrai que dans la maladie on a besoin de tester des trucs. Pour la glycémie, je suis d'accord avec toi car j'ai une amie hyperphagique également qui a pratiqué la méthode de ne plus manger tout ce qui à base de sirop de glucose. Ca ne l'empêchait pas de manger de tout dont les gâteaux mais frais ou aller en paquet industriel mais à condition qu'il n'y ait pas de sirop de glucose. Difficile car il y en a partout !

Pour elle, çà a fonctionné et évidemment quand tu arrêtes, tous les maux liés à la malbouffe reviennent. C'est normal. De mon côté, j'arrive pas trop à suivre cette méthode car le problème de la maladie est de devoir tout contrôler. Et ce contrôle me prend la tête et me fatigue.

Par contre, si tu as trouvé ton bonheur avec cette solution, je t'encourage à continuer puisqu'elle porte ses fruits.

Alors on t'attend pour nous donner de tes news par rapport à tout çà et merci de ton expérience qui peut certainement aider d'autres personnes !

Tu es donc la bienvenue quand tu veux ! Bisous

:c9:

Bonjour Leronis,

Merci beaucoup d'avoir partagé tes expériences ainsi que les liens. J'ai trouvé le PDF particulièrement intéressant.

J'ai 24 ans et je fais des crises d'hyperphagie depuis mes 17 ans, depuis que j'ai quitté le foyer parental - couper le cordon a été plutôt difficile au début - et je suis de type anxieux et timide.
En tous cas, au fil des ans, je me suis affirmé et apaisé au travers diverses expériences, surtout grâce à des voyages et des boulots qui demandent du contact. Et ça s'est ressenti sur mes crises, j'en fais nettement moins!

Par contre, je suis toujours accro au sucre, je vais donc suivre ton conseil et éliminer les sucres raffinés de ma consommation, au moins pendant un temps, et on va voir ce que ça donne.
Souhaite moi bon courage ;) et dis nous où toi tu en es par rapport à tout ça

ciao
hyperphagiecompulsive

J'ai lu les documents que vous avez mis et ceux ci sont très intéressants car bien entendu la saturation de gras et/ou de sucre dans les aliments n'aident pas. Au contraire, ils font devenir accros par tous ces ajouts inutiles qui peuvent mener à l'addiction.
Exemple très révélateur : émission de Cyril Lignac qui se déplaçait dans les cantines scolaires ou restaurant univertaire (si vous vous souvenez de cette émission). Je me souviens qu'au restau U où le repas coûtait 2€ : tous les jours pour la plupart c'étaient montagne de frites et pizza avec coca ! Quand Cyril Lignac leur propose un super gratin fait maison avec des ingrédients sélectionnés et cuisinés par un chef, ils n'en veulent pas alors qu'ils n'ont pas de TCA. Certains addictifs alimentaires sont très néfastes pour la santé et peuvent créer une addiction.
Pour les personnes ayant un TCA, c'est particulier :
- effectivement que le jour où je vais m'autoriser un aliment interdit (gras et/ou sucré), j'ai pu remarquer également un besoin qui se transforme en compulsions sur plusieurs jours de ce même aliment jusqu'à l'obsession. En partie pour les mêmes raisons qui n'aident pas du tout dans notre cas mais surtour à cause de la restriction alimentaire du fait qu'on a envie de manger cet aliment mais comme il est interdit dans notre tête dès qu'on craque çà devient compulsif.
Arrêter le gras et le sucre ou alors en restreindre l'apport alimentaire n'est pas la solution. Toutefois on peut choisir les sucres et les gras bien entendu pour éviter tout dérapement.
Encore faut il y arriver. Quand mon régime avait tourné en anorexie restrictive, je n'ai pas mangé de frites, gâteaux etc... pendant presque 3 ans voir plus. Quand j'ai commencé à avoir des crises je me suis jeté sur ces aliments sans plus pouvoir m'arrêter car j'étais trop restreinte. Ensuite il s'agit de goût de chacun : je vois que les rares fois où je vais chez M.. Do je suis très déçue car par rapport à la pub je pensais que j'allais me régaler alors que c'est sans plus, sans intérêt et qu'après j'ai toute la culpabilité derrière et qu'il va falloir que je me tape 2h de sport pour évacuer tout çà.
Pour les personnes qui font des crises d'aliments interdits je dirais que c'est quasiment impossible de s'en priver car à un moment donné les envies sont tellement forte (la restriction) que çà tourne en obsession puis crises.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres